Tolstoï, le bonheur

2873435938_1« J’ai vécu bien des choses, je crois maintenant avoir trouvé ce que requiert le bonheur,

une vie tranquille et retirée à la campagne, la possibilité d’être utile à des gens à qui l’on peut faire du bien et qui n’ont pas l’habitude qu’on leur en fasse, un travail que l’on espère de quelque
utilité et puis le repos, la nature, les livres, la musique, l’amour du prochain, telle est mon idée du bonheur. Et puis, pour couronner le tout, toi pour compagne et des enfants peut-être. Que peut désirer plus le cœur d’un homme ? »
(Tolstoï, Family Happiness and other stories)

Categories: Citations

Pas encore de commentaire.

Répondre

Remettre à zéro